Avec l’explosion des objets connectés, de nombreux réseaux IoT (Internet of Things) font leur apparition. Difficile de s’y retrouver parmi toutes ces offres ! Savez-vous que chaque réseau répond à un usage particulier ? Nous avons réuni les 4 critères de choix pour vous aiguiller sur le réseau IoT qui vous correspond le mieux.

La portée du réseau IoT

Sur quelle distance souhaitez-vous faire transiter vos données ? Voici la première question à vous poser pour bien relier des objets connectés. La réponse à cette question dépend de l’usage final. Chaque secteur d’activité à ses propres besoins. Certains souhaitent faire communiquer leurs objets sur de longues distances, d’autres non. Par conséquent, cette caractéristique aura un impact sur le choix du réseau. Pour bénéficier d’un réseau longue portée, il sera plus fiable d’opter pour un réseau de type Sigfox et LoRa ou des réseaux cellulaires comme le GSM, la 2G, la 3G etc. Ceux-ci ont la particularité d’avoir une couverture internationale. Un bon moyen de transférer des données au niveau national, européen voire même mondial.

Le volume de données

Pour bien choisir la connectivité de vos objets connectés, il est indispensable de quantifier le volume de données à faire transiter. Que ce soit de l’objet connecté ou bien vers l’objet connecté. Par exemple, pour des transferts de fichiers lourds, de vidéos ou d’une importante quantité de données, il s’avère préférable d’opter pour un réseau organisé en conséquence. Le réseau cellulaire ainsi que les réseaux Wi-Fi transitent des contenus de données importants. La capacité est à définir avec les fournisseurs en amont.

La consommation d’énergie

Bien que l’Internet Of Things peut améliorer l’efficacité énergétique, certains réseaux IoT sont plus énergivores que d’autres. Or, pour intégrer des objets connectés au sein de smart building, ils doivent s’inclure dans la même logique énergétique. Par exemple, le réseau EnOcean peut fonctionner avec une quantité d’énergie quasi nulle. En effet, ce protocole puise l’énergie au sein même de son environnement.

Le coût d’un réseau IoT

Le coût reste un facteur déterminant pour les entreprises souhaitant intégrer des objets connectés. Le prix dépend de plusieurs caractéristiques : le volume de données à faire transiter et la fréquence d’envoi. En revanche, pour cet aspect on constate des différences moins marquées entre les réseaux. La différence viendra principalement des modules à mettre en place pour connecter les objets entre eux.

Les caractéristiques des réseaux IoT

Pour vous aider, voici un schéma publié par le site journaldunet.com pour choisir son réseau IoT en fonction des caractéristiques de vos installations :

Avec le déploiement de la 5G, les réseaux existants et historiques sont directement concurrencés. Ce nouveau protocole fera-t-il l’unanimité ? Parviendra-t-il a intégrer les smart buildings ? Autant de questions auxquelles nous apporteront un éclairage dans un prochain article. Restez connectés !