C’est bien connu, la période estivale est propice à la lecture. C’est pourquoi, la rédaction de Smart Builders vous propose des contenus que nous avons retenu pour leur pertinence et pour la diversité de leur format. Cette semaine, nous vous proposons de revenir sur un dossier réalisé par l’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) qui aborde l’autoconsommation électrique.

L’Observatoire de l’Immobilier Durable a publié un guide mettant en avant les enjeux et pistes de valorisation de l’autoconsommation électrique. Contexte français, évolution des comportements ou encore mécanismes de flexibilité sont autant de sujets que l’OID aborde.

Les dispositifs d’autoconsommation sur les actifs tertiaires sont relativement récents, et encore peu nombreux. L’une des difficultés majeures à leur prise en compte dans la valorisation des biens par les experts réside dans le manque de données historiques. C’est en effet grâce à des données statistiques que les professionnels peuvent évaluer les biens. Or en matière d’autoconsommation électrique, il s’agit encore d’installations pionnières, parfois volontaires, parfois contraintes par la réglementation ou les certifications, mais toujours expérimentales à ce stade.

Observatoire de l'Immobilier Durable (OID)

L’OID propose également 10 recommandations tirées des retours d’expériences pour les acteurs du secteur.